Les capsules de bouteilles

“Qui recherche la bière, ne voit pas la capsule.”

La plupart des amateurs n’ont d’yeux que pour la bière, pourtant le visuel est tout aussi important. En effet, le nom, l’étiquette, la forme et la couleur de la bouteille jouent tous un rôle prépondérant dans l’acte d’achat.

Le cervacapsulophile est un collectionneur de capsules de bières. Pour l’histoire, on doit cette invention à William Painter qui déposa ses brevets en 1892. Dès lors, chaque année, des centaines de nouvelles capsules apparaissent (environ trois cents en Allemagne, une quarantaine en France, sans oublier celles de Belgique, des Pays-Bas ou d’Espagne).
C’est une véritable chasse aux trésors qui s’échange le plus souvent lors de bourses. Si vous êtes plutôt du genre casanier, je conseille la visite du temple virtuel des Francocervacapsulophiles.

Les plus grosses brasseries ont les moyens de s’offrir ce luxe. Le prix varie en fonction du nombre de couleurs et des quantités. Pour un minimum de 100 000 pièces, il faut compter plus de 1 000€ juste pour une impression une couleur. Certaines micro-brasseries font cette démarche pour se démarquer encore plus. Pour des petites quantités, vous pouvez toujours faire la méthode DoItYourself.

Enfin, si vous n’avez pas l’âme d’un collectionneur, vous pouvez toujours recycler ces capsules. Voici quelques idées !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s