Barre de céréales Regrained

« Mange ma bière »

À la fin de chaque brassage, le brasseur amateur se retrouve avec des kilos de drêches.

La solution la plus courante est de passer un accord avec un agriculteur car c’est un bon produit pour nourrir les vaches ou les autres animaux de la ferme. Mais il y a aussi d’autres initiatives comme l’incorporer à du compost pour nourrir les lombricompostières ou comme milieu pour la culture des champignons. Plusieurs entreprises utilisent ces drêches pour la fabrication de pain, de barres de céréales ou de friandises pour chiens.
Ainsi, la société américaine, Regrained, s’est lancé dans la transformation de ces matières en barre de céréales. En effet, 85 % de ces sous-produits sont une source de protéines et de fibres alimentaires.

Initiative très intéressante dans la mesure où ces produits sont bio, vegan et que l’on connaît les multiples propriétés de la levure de bière et du houblon pour le corps.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s