Red Stripe ★☆☆☆☆

« When you drink beer, it reveals you to yourself. »

En 1938, Paul H. Cotter élabore la recette de la Red Stripe, devenant au cours des années, la bière des Caraïbes. À partir des années 1970, la marque est importée en Europe puis aux États-Unis. Brassée par Desnoes et Geddes, Diageo a pris le contrôle de la distribution internationale. Dès lors, cette bière est brassée dans le Winconsin par City Brewing Co.et par Rolling Rock en Pennsylvanie. En Europe, c’est John Martin, dont j’ai déjà dégusté la Martin’s Pale Ale.

Cette blonde Premium Lager, de fermentation basse, développe une couleur or clair et titre à 4,7°. La moyenne carbonatation forme une mousse blanche de taille moyenne.

Au nez, il y a uniquement des arômes légers de malts et d’orge.
En bouche, on retrouve la saveur des malts avec un final totalement dépourvu d’amertume.

Cette bière légère n’est pas convaincante notamment par son manque de complexité aromatique. Elle apporte avant tout la fraîcheur. C’est la bière idéale pour le climat jamaïcain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s