ZéBU, l’écosystème des brasseries urbaines

« Quand zébu,… zé plus soif ! »

À l’instar du projet Houblon de France, le projet collaboratif d’économie circulaire ZéBU est à mon sens indispensable au vu de l’augmentation du nombre de brasseries à Paris et Petite Ceinture. Ce nouvel engouement engendre un réel surplus de déchets, en particulier les drêches. Ce biodéchet doit être obligatoirement trier ainsi ce projet porté par l’association Zone-AH! cherche à trouver des solutions durables. En effet, les drêches serviront dans divers circuits de valorisation : énergétique (biométhanisation, pile à compost), en alimentation humaine et animale ou pour des usages agronomiques (compostage et paillage, substrats pour potagers, substrat de culture pour les champignons).
Le plus gros défi se situe au niveau de la collecte et de la logistique. Cette filière économique innovante et circulaire permettra d’améliorer ainsi le métabolisme des villes en apportant aux brasseries une solution vertueuse.

Les drêches de brasserie, c’est l’or urbain de demain. Alors pour soutenir ce projet et permettre la poursuite de la recherche et développement sur la valorisation des drêches, il ne reste que quelques jours pour voter sur ce site.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s